La mission de notre église

Vision de l'Eglise = Nord'Mandie
Vision de l'Eglise = Nord'Mandie
Nous avons résumé par cinq mots la mission de notre église.
Proclamer la gloire de Dieu
Proclamer la gloire de Dieu
Nous faisons tout pour la gloire de Dieu. (1Corinthiens 10:31)
Présenter le Seigneur Jésus
Présenter le Seigneur Jésus
Toute personne qui fera appel au nom Seigneur sera sauvé. (Romains 10:13)
Partager la vie de la famille de Dieu
Partager la vie de la famille de Dieu
Nous ne sommes plus des étrangers, mais membres de la famille de Dieu. (Ephésiens 2: 19)
Progresser dans la foi
Progresser dans la foi
Nous sommes transformés à l’image du Seigneur de gloire en gloire, par son Esprit. (2Corinthiens 3:16)
Pratiquer le service des autres
Pratiquer le service des autres
Nous avons été créés en Jésus-­Christ pour des oeuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance pour nous.(Ephésiens 2:10)
19 December 2018

Eglise Evangélique Baptiste de CAEN

Adresse
32, Rue Jean Mermoz - 14000 CAEN
Téléphone
02 31 84 78 44

 

Dans le livre des Actes des Apôtres et dans d'autres textes des épîtres, nous trouvons tout ce qui est nécessaire pour savoir comment les premiers chrétiens comprenaient l'organisation de l'Eglise. Le souci primordial des Baptistes est d'être conformes à l'Eglise telle qu'elle apparaît dans le Nouveau Testament. De ce fait, la vraie origine des Eglises Baptistes s'enracine dans le texte fondateur du Christianisme. Leur fondement repose sur la doctrine des Apôtres, même si le nom lui-même n'apparaît qu'au 17e siècle.

D'où viennent les Baptistes ? D'Amérique ? NON !!! Il est vrai que la conviction baptiste s'est bien implantée et répandue dans ce pays, mais les Baptistes sont partis là-bas pour fuir les persécutions qu'ils subissaient en Europe. Les Eglises Baptistes sont issues du courant de la Réforme du 16e siècle qui a donné naissance à plusieurs branches qui se sont, alors, coupées de l'Eglise Catholique : les Eglises Luthériennes, Réformées, Anglicanes sont nées à cette époque.

Au début du 17e siècle existaient en Angleterre des Eglises congrégationnalistes qui, contrairement à l'Eglise Anglicane officielle, se voulurent indépendantes de l'Etat et lui résistèrent. Suite à des persécutions, certains congrégationnalistes anglais se réfugièrent en Hollande. Grâce à des contacts avec une communauté Mennonite, un de ces réfugiés, John Smith, arrive à la conviction que seul le baptême des croyants est conforme à la Bible. Lui et quelques autres sont baptisés par immersion en 1602. John Smith meurt en 1612, mais un de ses amis, Thomas Helwis, retourne en Angleterre et y fonde la première Eglise Baptiste la même année. Assez rapidement, d'autres Eglises naissent en Angleterre (1626 : cinq églises ; 1644 : 47 églises).

Selon le pouvoir royal en place, les Baptistes furent soit tolérés, soit persécutés (tout comme d'autres chrétiens "non conformistes" en Angleterre). Beaucoup émigrèrent en Amérique, et y implantèrent des Eglises selon leurs convictions. Parmi les premiers émigrés figure Roger Williams, fondateur de la première Eglise Baptiste à Providence dans l'état du Rhodes Island. Il devint par la suite l'un des inspirateurs de la Charte des Etats Unis d'Amérique, en particulier en ce qui concerne la liberté religieuse. Toute sa vie, il fut un pionnier dans la lutte pour la liberté de conscience.

Les Eglises Baptistes se répandirent rapidement, en particulier dans les pays tolérants, qui permettaient un libre exercice du culte. Ces pays étaient relativement rares au 17e et 18e siècles (époque des religions d'état, Contre Réforme catholique, guerres de religion en Europe). Aussi c'est dans le nouveau monde, les Etats-Unis d'Amérique, mais aussi en Russie, que le baptisme se développa le plus.

Aujourd'hui, les Eglises Baptistes sont présentes dans la plupart des pays du monde (une centaine de pays). Même si c'est aux Etats-Unis qu'elles sont les plus nombreuses, elles s'accroissent rapidement dans de nombreux pays en particulier en Afrique (Nigéria, Cameroun), en Amérique du Sud (Brésil) et dans certains pays d'Asie (Inde, Corée). Ces Eglises sont souvent le fruit du grand effort missionnaire déployé par les baptistes depuis le 18e siècle et qui continue encore.

En Europe, c'est en Grande-Bretagne (berceau du baptisme), en Allemagne, en Roumanie et en Ukraine qu'on trouve un nombre important d'Eglises Baptistes. En Europe aussi, les Baptistes ont à coeur d'annoncer l'Evangile et de multiplier le lieux de cultes selon l'ordre missionnaire du Christ : "Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les et enseignez leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous jusqu'à la fin du monde" (Evangile selon Matthieu chap. 28 vers. 18-20).

 

Les Baptistes en France

 

 

Les premières églises baptistes françaises ont été fondées au début du 19 siècle dans le nord de la France (région de Douai). Les cinquante premières années de leur existence et de leur développement furent des temps héroïques de difficultés et de luttes dans un contexte hostile (restrictions sévères pour tenir des réunions, vexation de la part d’églises officielles, catholiques ou réformées).

Néanmoins, des Eglises Baptistes s’implantent solidement dans les villes du bassin minier du Nord de la France et dans la vallée de l'Oise. Quelques communautés existent aussi à Paris et en Bretagne.

En 1911, vient le temps de l’organisation. Dix Eglises constituées s’unissent et forment la Fédération des Eglises Evangéliques Baptistes du Nord de la France. En 1913, 15 pasteurs sont à l’oeuvre, 28 lieux de cultes rassemblent 883 membres baptisés, 827 enfants fréquentent l’école du dimanche (enseignement religieux). Les Eglises baptistes sont aidées par des sociétés missionnaires baptistes d’Angleterre et des Etats Unis.

La première guerre mondiale, particulièrement effroyable dans le Nord de la France, décime le rang des Eglises (8 Eglises détruites) et celui des pasteurs. Mais un nouveau départ a lieu après la guerre, et en 1921. La Fédération des Eglises Evangéliques Baptistes ne se limite plus au seul Nord de la France, ce qui indique sa volonté missionnaire et sa foi déterminées. Pourtant la croissance se ralentit dans l’entre deux guerres. Des dissensions doctrinales autour de l’attitude à tenir par rapport au libéralisme ont provoqué une division parmi les Eglises baptistes. Plusieurs Eglises ont formé l’Association des Eglises Evangéliques Baptistes de langue française qui regroupe aujourd’hui plus d’une trentaine d’Eglises baptistes.

En 1937, la Fédération des Eglises Baptistes crée la mission intérieure baptiste ( M.I.B.) dont le but est de créer de nouvelles communautés en France, là où il n’y en a pas encore. Entre 1946 et 1960, 20 nouvelles Eglises sont créées dans plusieurs grandes villes ( Lyon, Strasbourg ). Pendant les dix années suivantes, le nombre de nouvelles Eglises n’évolue pas. Par contre, on voit une maturation et une croissance des Eglises existantes.

Depuis 1970, une nouvelle étape de croissance s’amorce avec plusieurs nouvelles implantations d’Eglises. Entre 1976 et 1984, le nombre d’Eglises est passé de 46 ( rassemblant 2300 membres ) à 71 églises ( rassemblant 3800 membres baptisés ). Depuis, plusieurs Eglises ont rejoint la Fédération des Eglises Evangéliques Baptistes, de nouvelles Eglises ont été créées ( à Pau, Menton, St Raphaël, Chells, Laval ... ). En 1995, la Fédération regroupe 103 Eglises (dont plus de 50 sont issues du travail de la mission intérieure baptiste) qui regroupent environ 6500 membres baptisés.

 

Nous contacter

Adresse
32, Rue Jean Mermoz 14000 CAEN
Téléphone
02 31 84 78 44

Cultes

Culte à 9h00
Premier culte : 09h00-10h30
Culte à 11h00
Deuxième culte : 11h00-12h30