Ces attentes frustrantes

CES ATTENTES FRUSTRANTES
Qui n'a pas connu l'expérience fâcheuse d’attendre longtemps le démarrage d'une file de voitures arrêtées dans un bouchon épouvantable ? Ces attentes provoquées par le trop plein de voitures sur les routes constituent un des désagréables inconvénients de l'été. Tant qu'on n'a pas un rendez-vous à une heure fixe, on n'a pas trop de mal à se résigner devant la réalité des choses et cela dans le calme. "C'est pas bien grave! se dit-on".
Mais l'on constate que parfois les gens empruntent la voie réservée aux véhicules d'urgences croyant avoir trouvé la combine pour éviter l'attente. Qu'est-ce qu'on ne fera pas pour ne pas attendre ! On est pressé par le temps, et le stress s'accroît, apportant avec lui toutes ses conséquences.
II nous semble peut-être que parfois la voie céleste est bouchonnée par tant de demandes que Dieu a du mal à répondre à tout le monde. Dans ce cas là, ne vaut-il pas mieux abandonner la voie céleste et se débrouiller le mieux qu'on peut. On n'oserait pas le dire à l'église, mais n'est-ce pas là parfois le fond de notre raisonnement ?
On se fatigue et on se fâche avec ces attentes interminables. Pourquoi faut-il attendre si longtemps pour une réponse ?
Dieu donne une promesse formidable dans Esaïc 65:24 : "Avant qu’ils m’invoquent, je répondrai ; avant qu’ils aient cessé de parler, j’exaucerai". Il faut reconnaître que le Seigneur peut répondre "non" ou "pas encore" ; il se peut aussi qu'il décide de travailler en étapes pour résoudre un problème. Combien il désire le meilleur pour Ses enfants, surtout leur développement spirituel. Il nous forme par la prière et par l'apprentissage de la confiance en Lui. Jour après jour... (A suivre, Daniel)

Les commentaires sont fermés.