Une loi pour être libre

UNE LOI POUR ÊTRE LIBRE
Le terme Décalogue signifie dix paroles. Il a connu un grand succès. Jésus s'y est référé, Paul aussi ; il a inspiré des constitutions, des lois écrites. En tant que gens mûrs, nous n'allons pas opposer Loi et Grâce, mais trouver dans l'une la réalité de l'autre, car le Décalogue est la faveur, la grâce de Dieu envers son peuple. Jésus, la source de la grâce, a été plus exigeant ! Il en a donné une nouvelle interprétation différente des Pharisiens, basée sur l'approfondissement des exigences morales. ( Voir Mt. 5). La grâce est loin d'être une porte qui ouvre sur le péché. Quelle est la place du Décalogue dans la vie chrétienne ? Quelle est sa place et sa signification dans le dessein de Dieu ?

LA LOI, DON DE DIEU POUR SON PEUPLE
On dira peut-être : "Comment le Décalogue peut-il être l'expression de la liberté, alors qu'il ne contient que des interdits ?" Pour répondre à cette question prenons un exemple. A Caen, nous rencontrons, alors que nous sommes en voiture, des sens interdit un peu partout. Ils nous obligent à faire des détours et rallongent notre chemin. Mais s'ils n'existaient pas, la circulation serait impossible ! Certes nous serions libres, mais enfermés dans notre voiture ! Ainsi, le sens interdit c'est ce qui nous permet de circuler! Le Décalogue c'est ce qui oriente et nous permet de vivre. permet de vivre.
Pensons à Adam. Il devait ne pas toucher à un seul arbre, mais tout le reste était pour lui. Quand Dieu dit de ne pas faire quelque chose, il laisse d'autres possibilités d'action. Les ordres de Dieu ne bloquent pas le chrétien, mais le guident vers de nouveaux horizons.
Le verset 2 montre l'initiative de Dieu, son action première. Mais cette action de Dieu appelle une réponse de la part d'Israël, de notre part ! Si Dieu a voulu entrer en alliance avec nous, resterons-nous sans réponse ?

L’OBÉISSANCE, RÉPONSE A L'INITIATIVE DE DIEU
La réponse que le Seigneur attend de nous c'est l'obéissance ! Au verset 2 il nous dit qui il est, ce qu'il a fait pour nous. "Je suis le Seigneur Jésus-Christ qui, sur la croix, t'ai libéré, alors tu feras... tu seras tout à moi, tu ne t'appartiens plus". L'obéissance découle de l'action première de Dieu. Dieu signe une alliance avec Israël. Celui-ci était déjà sous la dépendance de Dieu Si Dieu entre en alliance avec son peuple, c'est afin qu'il lui obéisse de tout son coeur, et qu'il reconnaisse que son existence autant que sa destinée dépendent totalement de son Sauveur.
Dieu ne donne pas le Décalogue à un peuple pour qu'il soit sauvé, il l'est déjà. Nous obéissons non pour être justifiés, mais parce que nous sommes justifiés ! Nous aimons Dieu parce qu'il nous a aimés le premier. Le légalisme est la prétention de croire qu'on peut accomplir la loi et par elle trouver le salut, indépendamment de Dieu.

L'AMOUR, ACCOMPLISSEMENT DE LA LOI
"L'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs." Le Décalogue est bon, juste, saint ; la croix l'a renouvelé. Il nous montre ce qu'il faut faire, mais ne nous donne pas la force de le faire ! Mais le chrétien a justement cette force ! C'est l'Esprit de Dieu, envoyé par le Père et le Fils. La Nouvelle Alliance, don de Dieu à son peuple, l'Eglise, est caractérisée par le don de l'Esprit; par l'irruption dans notre monde de la puissance de Dieu qu'il donne à chacun pour qu'il soit vainqueur du mal par le bien. l'Esprit grave la loi d'amour dans nos coeurs. "Je suis le Seigneur, ton Dieu, alors aime ton frère. Pour cela je te donne mon Esprit qui t'en rendre capable." L'amour ne sera plus une corvée, mais une liberté.
Vivre le Décalogue, c'est vivre dans la volonté de Dieu. Y obéir c'est garder le contact avec le Dieu de l'alliance! Que Dieu lui même nous donne l'intelligence et la sagesse pour accomplir pour sa gloire ses commandements !

Les commentaires sont fermés.